lundi 27 septembre 2010

*CAROUX en prépa TEMPLIERS

Certains sont venu pour préparer les Templiers, d'autres pour le Grand raid de la Réunion, et moi simplement pour retrouver des amis, les sentiers et me tester sur du long. Ma dernière sortie longue date de février lors du 50km du GPT. Après 6 mois d'arrêt sur blessure je n'ai que 2 ou 3 sorties d'1h30 et du vélo d'appart dans les jambes.
8h tout le monde est prêt sur le parking des gorges d'Héric, Benoit, Yvan, Francis, Gaëtan, Christophe et moiDépart souple en remontant les gorges tantôt en balcontantôt en longeant les berges du ruisseaujusqu'au hameau d'Héric (alt:500m)
Là, la pente et l'allure s'accentuent fortement. J'arrive en emboîter le pas des meneurs et arrive à suivre
jusqu'à la pause 450m d+ plus haut au col de "l'Airole (alt:950m)Encore une petite bosse et nous sommes sur le plateau (alt:1050m) Ici courir redevient possible et nous traverserons forêtslandes et tourbières
avant de descendre vers le gîte de la "Fage"
Après un rapide plein en eau on repart par les gorges de "Colombières"
Arrêt obligatoire aux "Troglodytes" avec photos d'en hautd'en basAvec Francis nous ferons une descente prudente sur ce sentier piègeux et technique
Nous avons croisé Antoine.G (le local) en plein entraînement lui aussi
Au village (alt:220m) il est midi. Ça fait maintenant 4h, 17km et 1100m d+ qu'on est parti et la fatigue commence à pointer le nez pour moi. Nous attaquons la dernière montée, et qu'elle montée! Le sentier de "l'esquino d'Aze"
avec ses marches, sa forte pente et ses 900m d+ en à peine 3km
Sur cette montée qui durera pratiquement 2h pour moi et vu mon manque de condition, j'ai retrouvé les douces sensations de fatigue et de souffranceJ'en ai chié quoiComme l'a dit Yvan : ça fait travailler le mental.
Ma faible vitesse m'a permis d'observer gravures et patrimoine lithique
Enfin le plateau où mes compagnons attendent le "vieux"Avant de descendre au casse-croûte nous ferons une photo souvenir à la table d'orientation où j'ai retrouvé un peu de vivacité et le sourireSur la descente nous croiserons un autre cas d'or (Maxime.D) bien plus à l'aise que nous tous car pour les connaisseurs il monte le sentier des gardes en 38min (4km pour 900m d+), chapeau.
Avec Francis nous reconstituerons à nouveau un binôme joyeux pour terminer prudemment cette dernière descenteC'est bien fatigué mais heureux que nous terminons cette rando-course de 26km, 2100m d+ en 6h20La bière fut la bienvenue6 mois que je n'avais pas fait une telle sortie. J'ai souffert sur la fin, mais quel plaisir de retrouver les potes traileurs, l'ambiance et la bonne humeur d'une journée en gambader dans la nature.

A venir: le tour des cirques