lundi 30 juillet 2012

*Caroux en prépa GRP.

La météo incertaine m'amène à laisser tomber les Pyrénées au profit du Caroux pour un gros entrainement basé sur le dénivelé. J'ai préparé un parcours d'une trentaine de km avec environ 2200m d+. Pour pimenter le tout j'ai prévu d'emprunter 2 sentiers nouveaux dont un n'existe pas sur la carte. 5h du mat, on démarre Zèze et moi de Colombières.
au levé du jour on est sur le plateau. Là le vent est très fort et il fait assez frais
le coupe vent est de rigueur, mais on l'a négligemment laissé à la voiture.....
photo souvenir au sommet du Caroux (1091m) avant de descendre par une large piste jusqu'à Douch
prés de la source, petite halte pour enlever les frontales et manger un morceau
c'est reparti vers le Vialais par le col de l'Airole, le col du Tirondel
le coulet d'Estrets
au niveau des crêtes d'Arets on tourne à gauche dans la pente. le sentier est invisible et nous oblige à faire du "jardinage pentu"
nous trouvons enfin le bon sentier. La descente est très belle dans la hêtraie avant d’atteindre le pont du Vialais
de là direction Héric par une sente vallonnée qui nous laisse apercevoir la sentinelle du Caroux
c'est par là
quelques mètres plus loin il nous faut quitter le chemin sur la droite pour descendre jusqu'au ruisseau et rallier l'autre versant ; le Fargas
sur cette partie, aucun sentier n'existe pas sur la carte. C'est à vue de nez qu'on chemine à travers bois
jusqu'au ruisseau
on va suivre son lit un moment. Certain passages sont très techniques mais le secteur est magnifique et sauvage
mais la situation ne dure pas, on butte sur une grande cascade infranchissable sans matériel d'escalade
nous devons quitter le lit de la rivière pour contourner l'obstacle
c'est à nouveau à travers bois qu'on cherche un passage. On trouvera une vieille table qui n'est hélas pas d'orientation
au bout d'une bonne 1/2 heure de jardinage technique on arrive enfin à faire la liaison avec le sentier du Fargas sur l'autre versant
encore un superbe sentier en balcon qui permet de rejoindre le col de Bardou
de jolis points de vues jalonnent le chemin
suite au col de Bardou on fera une halte rafraîchissante au café d'Héric  après 6h de sortie.
maintenant il faut remonter sur la plateau avec 450m D+ au programme. Je décide de monter fort pour voir si mes jambes répondent bien au bout de 6h. Je dois dire que oui, j'ai gravi les 450m en 28 min (un peu plus de 900m/heure de vitesse ascensionnelle). La forme semble être là.....
Après le plateau on redescend par le raide sentier du Garel
avec au passage un peu de débalisage du ressent trail du Caroux. Il faut dire qu'on est rodé à l'exercice avec Zèze depuis nos missions de serre-file à la course des seigneurs
au bout de 8h, 31km et 2300m D+ on arrive à Colombières
très bonne sortie d'entrainement en vue du GRP. Je termine en bon état de fraîcheur. J'ai pu constaté que je peux avoir un bon rythme d'ascension même après plus de 6h de course. Le secteur découvert aujourd'hui mérite un prochain "balisage maison" pour nos futures sorties. .

vendredi 13 juillet 2012

*Histoire d'un WEC.

JOUR 1 : C'est au dernier moment que je me décide de faire une sortie "dénivelé" au Caroux. 5h15 je démarre de Mons à la frontale


petites foulées jusqu'à l'entrée des gorges d'Héric. En chemin, sentant de bonnes jambes je me lance un défi : monter le sentier des gardes jusqu'à la table d'orientation (4km / 850m d+) en moins d'1 heure. C'est donc du pont des soupirs que je donne le top chrono dans le noir complet
je monte bon train, marche rapide et course quand la pente le permet. 30 minutes je passe au col de Bertouyre à 675m d'altitude. Petit à petit le jour se lève et j'arrive à la table d'orientation en 58 minutes pile ! Bonne grimpette....

de là je traverse le plateau par le refuge de Salesse, le plo de la Maurelle

avant de redescendre vers Héric par le col de l'Airole

sur le plateau, profitant du vent j'arrive à m’approcher assez prés d'un groupe de mouflons que je mitraille de photos dont voici les meilleures



après cette chasse à l'image direction le hameau d'Héric 450m d- plus bas

après Héric je remonte au col de Bardou avant de basculer vers le hameau de Bardou par un joli sentier dallé

voici Bardou à 585m d'altitude
Maintenant direction la chapelle de St-Martin du froid 500m d+ plus haut
la pente est raide et le sentier très peu marqué, ce qui occasionnera quelques séances de jardinage piquantes!
j'arrive quand même à atteindre la chapelle
Il ne reste plus qu'à redescendre par un autre sentier que je connais jusqu'à Mons. Ce sont 850m d- d'un coup à avaler. Bonne descente rapide et régulière sans arrêts, en bas pas de bobos. Bonne sortie de 5h avec 23km et 1850m d+. Bonnes sensations, pas de douleurs et pas trop fatigué.
JOUR 2 : Le lendemain, debout 6h et direction le haut Minervois pour une sortie plus courte mais plus tonique sur les sentiers Lacans
le parcours est une succession de grosse montées et descentes
dans de jolis paysages
la plus part du temps à l'ombre

je ferai toutes les montées assez vite en faisant bien taper le palpitant

et les descentes prudentes mais tout de même assez appuyées
Au final 20km / 800m d+ en 2h45'. Bonne allure pour un lendemain d'un Caroux. Je bouclerai ce WEC demain avec du vélo pour décrasser les cuisses.... .

A venir: le tour des cirques