samedi 30 mars 2013

*6666 occitane : reco Mons/Vieussan en vidéo.

Voici une vidéo de la reco du secteur Mons/Olargues/Vieussan.... A voir sans modérations !.

*6666 Occitane : reco Mons/Olargues/Vieussan

A 2 mois de la 6666 Occitane il est temps d'augmenter la longueur des sorties. J'ai décidé de faire la reco du secteur Mons / Olargues / Vieussan. Étant seul je dois laisser ma voiture à Vieussan pour rejoindre Mons par 7km de sentiers avant de débuter la reco. 7h départ sous la pluie de Vieussan je monte vers le col de Courbou. Je repasserai par cet endroit au retour, je prends la précaution de cacher une petite réserve d'eau sous un rocher au cas où... passé le hameau de Courbou je dois descendre vers Mons. Le sentier est très mal marqué et je jardine pas mal dans le coin avant de trouver mon chemin le bon itinéraire trouvé j'entame une belle descente vers Mons toujours sous la pluie 1h30 de sortie. Arrivé à Mons, je peux commencer la reco proprement dite. Je traverse le village et ses belles bâtisses  le temps est toujours bouché et c'est parti pour 500m d+ jusqu'à Bardou. Le sentier est rocheux et rendu très glissant par la pluie. Le jour J cette partie sera ombragée. Penser à profiter dans le bas du ruisseau s'il fait chaud... au col de Molle (alt : 700m), le profil s'adoucit sur environ 1km avant d'entamer la descente vers Bardou dans la descente cet endroit sera propice à une pause si l'envie ou le besoin sont là ! Bardou est en vue très très joli hameau, profitons de la fontaine et du paysage pittoresque des lieux avant la suite la descente continue vers le ruisseau de Bardou aujourd'hui le ruisseau est bien en eau et il m'est impossible de traverser au sec. Hummm elle est bien froide ! un petit coup d'oeil sur le lac de l'Airette avant de remonter vers le Montahut. le début est en pente raide sous les châtaigners jusqu'au Sécadou la pente s'adoucit un peu dans les chênes verts puis vient la lande avec ses calunes et genêts. le temps est toujours aussi humide mais il ne pleut plus au col de Landres (alt : 800m) le sentier est en balcon le sol est plus souple ici. On passe aux abords de plusieurs ruines plusieurs ruisseaux ombragés sont à traverser. Pendant la course ils seront certainement de précieux allier. vient alors la fin de l'ascension, sur un terrain découvert le temps semble vouloir se lever ? un dernier raidillon avant le sommet le sentier passe en courbe de niveau sous les rochers sommital du Montahut (alt : 1053m) petit bilan : j'ai mis 3h pour monter ici depuis Mons. j'ai gardé un rythme cool "allure ultra" qui me permet de ne pas être épuisé. Depuis ce matin je suis seul et discret dans cette nature sauvage, ce qui me permet de surprendre un groupe de Mouflons qui disparaîtra rapidement dans la brume je passe le col d'Ourliade avant de trouver un coin abrité pour casser la croûte le ventre plein je peux repartir pour une très longue descente de 850m d- vers Olargues cette partie est bien ombragée mais sera tout de même chaude car elle est exposée plein sud arrivé à ce passage à guet, j'hésite et prends le chemin de droite. Loupé, au bout d'1km je me rends compte que je n'ai pas pris le bon itinéraire. il fallait prendre en fait le sentier discret du milieu ce sentier longe un ruisseau (pratique s'il fait chaud) jusqu'au hameau le Cros le temps se dégage enfin et laisse apparaître Olargues au loin la fin de la descente se fait par une petite route goudronnée jusqu'à Olargues. Bilan : 1h30 de descente cool. J'ai mis 4h30 pour faire le tronçon Mons/Olargues (18km/1300m d+). Le jour j ça se fera certainement plus lentement... ici j'en profite pour faire le touriste et vous faire profiter de la visite d'Olargues : passé Olargues on attaque la montée vers le Naudech. D'abord par un sentier rocailleux bien raide la température monte vite, il est temps d'enlever une couche Olargues en dessous on arrive en suite sur une partie pas très intéressante, une petite route goudronnée suivie par de la large piste montante. Il faudra être motivé le jour J sur cette partie... A ce croisement prendre à droite (on passait à gauche l'an passé) le Naudech se gagnera à la force du mollet ! au sommet le panorama est exceptionnel (s'il fait jour pendant la course) il ne reste plus qu'à regagner Vieussan en bas dans la vallée par un sentier très raide à travers un bois de chênes verts bien denses le Caroux en face Au col de Courbou où je suis passé ce matin, je récupère ma réserve d'eau. Heureusement qu'elle là car mon sac est vide !  
tout est ok pour finir la descente ici c'est à gauche pour un final sur terrain souple les jolis murs de pierres sèches annoncent la civilisation proche et voilà le passage à guet qui marque l'arrivée à Vieussan J'ai mis 3h pour ce tronçon Olargues / Vieussan (14km/900md+) toujours en allure ultra. ça fait en tout 7h30 (dont 1h de halte) pour Mons/Olargues/Vieussan (32km/2200md+) aujourd'hui. Lors de la course, avec la fatigue et la nuit sur la fin je pense compter 2h en plus, soit environ 9 à 10h. Grosse sortie de 8h45 avec 41km pour 2500m D+ faite en rythme tranquille. Je termine assez frais et capable de continuer sans problèmes. ça représente 1/3 de la 6666 Occitane, 3 tours comme ça et c'est dans la poche.... .

A venir: le tour des cirques