dimanche 25 octobre 2015

*La première Ornaisonnaise.

Une semaine après la course en relais au profit de l'association "courir pour un regard" bouclée à bloc en 30'-15" sur 7.3km / 80m d+

je me suis aligné ce matin sur une autre épreuve "l'Ornaisonnaise", trail de 11.5km / 330m D+. Bénéfices au profit d'une autre association : "Gabyn/Eulaly". 

C'est accompagné d'amis coureurs du village d'Ouveillan et de ma moitié Fred que j'ai fait le déplacement

Dossard en main on fera un petit échauffement ensemble. C'est leur premier trail sur une distance supérieure à 10km et je leur donne quelques derniers conseils avant le départ
Christophe est présent pour les photos, MERCI à toi !
9h-30 je regagne l'arche du départ. Mon objectif est de faire moins d'une heure sur ces 11.5km / 330m d+ biens casses pattes.
ça part très vite sur les 2 premiers km dans le village, j'ai fait une moyenne de 15.5 km/h ! Steve stop les conneries tu n'as plus 20 ans. Je freine fort mon allure à l'attaque des premières pentes
coucou à Gaétan au passage
Je me cale bien au cardio à 90% sur le plat. Le parcours alterne pistes roulantes plates, en cotes ou descentes et monotraces joueurs
les km défilent et je tiens bien le rythme
On est assez espacés et je double peu
Un dernier gros "coup de cul" dans le quel Christophe est idéalement placé pour ces 2 photos
.
Allez plus que 3 km, je n'écoute plus mon cardio et je donne ce qu'il me reste. ça tape dur dans la poitrine ! 
YES je passe la ligne en moins d'une heure comme prévu : 59'-25". 34ème sur 255 et 4ème VH2.
Juste le temps de souffler une peu, un coca et je remonte le parcours à la rencontre de ma Fred. ça y est elle arrive toute fraîche avec nos amis!
Contrat rempli pour toi, et BRAVO ! Prette à recommencer ?
De mon coté je suis content de mon résultat. J'arrive encore à bien estimer mes possibilités. Mais ça devient dur de courir vite à plus de 50 ans... .

lundi 5 octobre 2015

*Trail de COLLIOURE 2015.

L'été se termine avec ses sorties montagnardes. Le GRP est loin derrière et après un mois de septembre à travailler la vitesse et le seuil sur des sorties courtes mais vives j'ai décidé de prendre un dossard sur le trail de COLLIOURE. 
Accompagné de Frédérique (mon épouse) et d'amis coureurs du village avec qui je partage quelques sorties au sein d'un groupe nommé le "CAP" (Courir Al Paîs), nous arrivons à Collioure samedi dans l'après midi pour le traditionnel "retrait des dossards". Le soir on partagera un repas dans un bar à Tapas devant le match de rugby Angleterre / Australie. Bonne ambiance et repas copieux ! Dimanche matin on se retrouve attablés pour un petit déjeuner imposant avant le départ

2 distances sont proposées. Un trail découverte de 8km / 300m d+ sur lequel Fred s'aligne avec 5 autres "CAPistes" et un trail de 19km / 800m d+ auquel je participe avec 3 autres "CAPistes"
derniers réglages de la caméra
et je ma place dans l'aire de départ
au milieu de 350 participants. Malgré mon manque de sorties longues (1h15 maxi) je décide de le faire à bloc ! Je verrai bien jusqu'où je tiens...
le départ est donné avec un petit quart d'heure de retard à 9h15. Après un tour dans le vieux Collioure on attaque la première montée
le sentier monte raide à travers les vignes en terrasses et offre de belles vues sur la mer
le fort "Dugommier" est là haut
.
passé le fort une petite portion de goudron en descente permet de souffler un peu
avant d'attaquer la montée vers le Puig des "Daines"
la montée est courte mais bien raide et assez technique. Je monte bien calé au cardio à mon allure "seuil"
au sommet on peut voir la tour de "Madeloc" en haut au fond, notre prochain sommet. Mais avant il faut passer par la vallée et remonter ensuite !
je descends vite en doublant 2 ou 3 coureurs. J'attaque la dernière cote toujours sur mon allure soutenue à la limite de me mettre dans le rouge
je gère bien sans faiblir malgré la pente raide
il fait bon maintenant, la vue est dégagée et laisse loisir de contempler le paysage. Je bois et m'alimente régulièrement pour éviter la panne sèche
encore quelques lacés à gravir, je monte toujours sans faiblir au cardio cible optimal
la tour est là devant. 1h10 de course, je suis bien
j'aborde la descente bien en jambes. D'abord 1 bon km de descente sur goudron qui tape bien les cuissots! Puis au ravito que je zappe (j'ai tout dans mon sac) on attaque un joli sentier en balcon vallonné. Je me cale toujours au cardio sur une bonne vitesse d'environ 12 ou 14 km/h suivant le profil. Je rattrape quelques coureurs mais il est difficile de doubler sans prendre de risques. Je suis donc obligé de ralentir quelques fois en attendant un passage pour doubler sans risques. 
Avant d'atteindre les premières maisons de Collioure on a droit à une énorme descente sur environ 1km. Descente très technique et très raide. Je me régale sur ce terrain, je double au moins 5 coureurs moins à l'aise que moi. 
En bas il reste 3km de plat dans le village. Je commence à fatiguer un peu sur cette partie roulante, je suis en manque d'entraînements longs. Mais je serre les dents
un passage sur la plage et on longe le fort de Collioure
l'arrivée est proche
Yes !
je passe la ligne d'arrivée en 2h11 à la 116ème place (12ème VH2) sur 350. 
Bilan perso : content de ma course, malgré l’absence de sorties longues avec du dénivelé j'ai tenu la distance sur une bonne allure. Bilan épreuve : très beau parcours, sauvage et varié, bien balisé dans un cadre superbe ! A faire !
Bravo à tous mes amis "CAPistes" qui pour certain c'était le premier trail. 
Un énorme bravo à ma moitié qui a terminé son premier trail, et avec le sourire en plus ! On remet ça chérie ? 
Très bon week-end à refaire... .

A venir: le tour des cirques